Retour à l'accueil
Liste des produits

FIP Diadème Patrimoine III



Diadème Patrimoine III, Fonds d’Investissement de Proximité (FIP), a pour objectif de faire bénéficier tout investisseur du potentiel de développement des PME/PMI, dans un cadre fiscal avantageux, en contrepartie d’une durée de détention minimum de 7 ans prorogeable 3 fois 1 an sur décision de la société de gestion soit au plus tard jusqu’au 23 avril 2021) et d’une prise de risque en capital.

FIP en pré-liquidation depuis le 31/05/2018


 
La spécificité de Diadème Patrimoine III
Le nouveau FIP de Siparex Proximité Innovation repose sur la complémentarité de ses poches éligible d’une part, libre d’autre part :
- Une poche éligible de 70 % de l’actif permettant de bénéficier d’une réduction d’ISF équivalente à 35 % des sommes investies (50 % de
70 %) et investie en sociétés majoritairement en sociétés matures
- Une poche libre de 30 % de l’actif investie en fonds obligataires à échéance 2014 et 2016 (20 %) et produits de trésorerie (10 %).

La politique d'investissement
L’allocation d’actifs du FIP Diadème patrimoine III retenue repose sur l’alliance du potentiel de développement des PME/PMI et de fonds obligataires à échéance. Ces fonds sont majoritairement constitués d’obligations françaises, étrangères ou euro dont la maturité est antérieure à la date d’échéance du fonds.

La répartition de l’actif du fonds est la suivante :
- 70 % minimum (du montant des souscriptions) en sociétés ouvrant droit à une réduction d’ISF* et réparties comme suit :
- 50 % en sociétés matures
- 20 % en sociétés plus jeunes (moins de 8 ans)

Pour la part de l’actif soumise aux critères de proximité (60 % minimum), le Fonds investira dans des sociétés situées dans les régions Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Siparex Proximité Innovation pourra également investir jusqu’à 20 % de l’actif dans des entreprises admises aux négociations sur un marché réglementé ou organisé (Alternext, Marché Libre) et dont la capitalisation boursière est inférieure à 150 millions d’euros.

* Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement. Les conditions sont décrites dans la notice d’information et le règlement de Diadème Patrimoine III.

- Au sein de la poche libre de 30 %, 20 % de l’actif maximum sera alloué dans des fonds obligataires à échéance 2014 et 2016, sélectionnés au sein de la gamme La Française AM ou dans d’autres sociétés de gestion. Ces fonds sont majoritairement constitués d’obligations françaises, étrangères ou euro dont la maturité est antérieure à la date d’échéance de chacun des fonds. Ils peuvent également comprendre des obligations à revenus fixes, à revenus variables ou indexés ainsi que tout instrument de trésorerie. L’investissement dans des fonds obligataires, complétés par des fonds de trésorerie, vise à offrir au fonds la possibilité de procéder à d’éventuelles distributions à l’issue de la durée légale de détention minimum de 5 ans (jusqu’au 31/12/2016). Ces distributions seront réalisées par la vente des fonds obligataires une fois arrivés à échéance et viendront diminuer les liquidités du fonds. Les porteurs seront alors exposés plus fortement aux sociétés non cotées et aux risques qui leur sont liés. Cette poche est toutefois constituée de fonds présentant un risque de perte en capital, ces distributions ne sont donc pas garanties. Le montant sera distribué de façon discrétionnaire par la société de gestion et sera fonction notamment de la performance réalisée par ces fonds à l’issue de cette période.

Si le fonds distribue, le montant perçu par les investisseurs n’est pas imposable dans la mesure où il s’apparente à un remboursement de capital (dans la limite du montant de la souscription).

Avantages fiscaux
En contrepartie du blocage de son investissement jusqu’à la fin de la durée de vie du produit (7 ans, prorogeable 3 fois 1 an sur décision de la société de gestion, soit au plus tard jusqu’au 23 avril 2021) et selon la fiscalité en vigueur, le souscripteur bénéficie :

- d’une réduction d’ISF* portant sur 50 % de la fraction du montant investi dans des sociétés éligibles (hors droits d’entrée), dans la limite de 18 000 € par foyer fiscal ;

* Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement. Conditions décrites dans la notice d’information et le règlement du fonds.

- d’une exonération d’impôts (hors prélèvements sociaux) sur les plus-values éventuelles à la revente des parts ou à la liquidation du Fonds.

Exemple : un investissement de 10 000 euros dans le fonds Diadème Patrimoine III permet une réduction de :
10 000 x 50 % x 70 %(1) = 3 500 euros au titre de l’ISF
soit 35 % de l’investissement (hors droits d’entrée)
(1) : 70 % correspond au montant de l’actif investi dans des sociétés éligibles à la réduction d’ISF

La réduction d’ISF accordée par le FIP Diadème Patrimoine III et la réduction d’IRPP accordée à la fois par les FIP et les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI) sont cumulables.

L’octroi du bénéfice fiscal dépend du respect par le fond du quota d’investissement de 70 % dans des PME/PMI éligibles, dont 20 % créées depuis moins de 8 ans.

Risques associés
Sur la part de l’actif éligible au quota (70 % au moins), les risques associés pourront notamment être les suivants :
- Risque d’illiquidité, pour une exposition maximale de 70 % : le Fonds pourra investir dans des actifs non cotés, qui par définition ne sont pas liquides. Ainsi, lorsque le Fonds décidera de céder ces actifs, les offres qui seront reçues pourront prendre en compte une décote d’illiquidité ou le Fonds supportera le risque de ne recevoir qu’une seule offre, voire pas d’offre, ce qui pourra amener le Fonds à vendre des actifs à un prix décoté et inférieur à celui payé à l’achat ou à la souscription, ceci pouvant signifier une baisse de la valeur liquidative du Fonds ;

- Risque lié à la faible capitalisation boursière des sociétés cotées, pour une exposition maximale de 20 % : le Fonds pourra être investi sur les marchés des valeurs de petite capitalisation, sur lesquels le volume des transactions est réduit. Sur ces marchés, les mouvements des cours sont donc plus marqués et plus rapides que sur les marchés de grandes capitalisations. La valeur liquidative du Fonds peut donc baisser plus rapidement et plus fortement ;

- Risque lié à la faible maturité de certaines entreprises cibles : l’investissement des actifs du Fonds en titres de jeunes sociétés peut impacter significativement la valeur liquidative du Fonds.

- Risque de perte en capital : le Fonds ne bénéficie d’aucune garantie ni protection. Il existe un risque de perdre tout ou partie du capital initialement investi ;

- Risque lié au niveau élevé des frais : en raison du niveau élevé des frais maximum auxquels est exposé le Fonds, la rentabilité de l’investissement des souscripteurs suppose une performance élevée ;

Caractéristiques

Gérants du fonds
Jérôme FAUVEL
Jérôme FAUVEL
Société de gestion UFG Siparex
Classification AMF Diversifiés
Forme juridique FIP
Code Isin FR0010978205
Valorisation Semestrielle
Date première VL 31/12/2011
Clientèle cible Tous
Ouvert à la commercialisation Oui
Dépositaire BPSS Paris
Pays d'enregistrement FR
Date de création de la part 31/12/2011
Valorisateur BNP Paribas Securities Services
Centraliseur BPSS Paris
Devise EUR
Ouvert à la commercialisation

Lancement : février 2011

Valeur liquidative au 31 décembre 2012 : 99,23 euros

Forme juridique : Fonds d'Investissement de Proximité (FIP)

Région d'investissement : Ile-de-France, Nord Pas de Calais, Picardie

Date d'agrément AMF : 23 décembre 2010

Société de Gestion : Siparex Proximité Innovation (Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 04 032 du 27/04/2004)

Dépositaire : BNP Paribas Fund Services France

Code ISIN : FR0010978205

Commissaire aux comptes : Deloitte et Associés

Valeur d'origine de la part : 100 €

Minimum de souscription : 10 parts

Durée de vie minimum : 7 ans prorogeable 3 fois 1 an, soit au plus tard jusqu'au 23 avril 2021, sur décision de la société de gestion

Valorisation des parts : Semestrielle

Affectation des résultats : Capitalisation 5 ans

Droits d'entrée : 5% maximum

Frais de gestion et de fonctionnement : annuellement, 3,35% maximum du montant des souscriptions* dont frais de gestion : 2,95% et frais de fonctionnement (commissaire aux comptes, dépositaire, délégation administrative et comptable...) : 0,40%
*dont 1,225% maximum sont reversés aux commercialisateurs

Frais de constitution : 1% TTC du montant total des souscriptions et un montant minimal de 15 000 euros

Frais de gestion indirects : ce FIP investira pour partie dans des fonds dont les frais de gestion sont généralement d'un maximum de 3%

Commission de rachat acquise au fonds : 3% maximum les 7 premières années ; 0% ensuite

Rachat : Possible à l'issue de la durée de vie du produit (7 ans, prorogeable 3 fois 1 an sur décision de la société de gestion) sauf en cas de liquidation anticipée du fonds (voir Notice d'information de Diadème Patrimoine III).

Avertissement AMF :
L’Autorité des marchés financiers (AMF) attire votre attention sur le fait que votre argent est bloqué sur une période pouvant être comprise entre 7 et 10 ans (sauf en cas de déblocage anticipé prévu dans le règlement). Le fonds d’investissement de proximité, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers.
Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d’investissement de proximité décrits à la rubrique “profil de risque” de la notice d’information.
Enfin, l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des dispositifs fiscaux présentés par la société de gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

* Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement. Conditions décrites dans la notice d’information et le règlement du fonds.

Chiffres au 31/12/2018

Actif net du fonds 0,870 M€

Avertissement AMF :
L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) attire l’attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s’attachent aux Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Lors de votre investissement, vous devez tenir compte des éléments suivants :

- Le fonds va investir au moins 60 % des sommes collectées dans des entreprises à caractère innovant ayant moins de 2 000 salariés et n’étant pas détenues majoritairement par une ou plusieurs personnes morales. Les 40 % restants seront éventuellement placés dans des instruments financiers autorisés par la réglementation, par exemple dans des supports liés au secteur immobilier, dans l’alternatif (via des fonds de fonds alternatifs), dans des actions ou des fonds (ceci étant défini dans le Règlement et la Notice du FCPI) ;

- La performance du fonds dépendra du succès des projets de ces entreprises. Ces projets étant innovants et risqués, vous devez être conscients des risques élevés de votre investissement. En contrepartie des possibilités de gain associées à ces innovations et de l’avantage fiscal, vous devez prendre en compte le risque de perte en capital ;

- Votre argent peut être en partie investi dans des entreprises qui ne sont pas cotées en Bourse.
La valeur liquidative de vos parts sera déterminée par la Société de Gestion, selon la méthodologie décrite dans le Règlement du fonds, sous le contrôle du commissaire aux comptes du fonds. Le calcul de la valeur liquidative est délicat ;

- Pour vous faire bénéficier de l’avantage fiscal, le seuil de 60 % précédemment évoqué devra être respecté dans un délai maximum de deux exercices et vous devez conserver vos parts pendant au moins 5 ans. Cependant, la durée optimale de placement n’est pas liée à cette contrainte fiscale du fait d’investissement du fonds dans des entreprises dont le délai de maturation peut être long ;

- Le rachat de vos parts par le fonds peut dépendre de la capacité de ce dernier à céder rapidement ses actifs ; elle peut donc ne pas être immédiate ou s’opérer à un prix inférieur à la dernière valeur liquidative connue. En cas de cession de vos parts à un autre porteur de parts, le prix de cession peut également être inférieur à la dernière valeur liquidative connue.