Retour à l'accueil

OPCI SCP d'OPCI

L'OPCI c'est quoi

L'OPCI, un placement immobilier novateur
Créé en 2007, l'OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) est un placement immobilier non coté géré par une société de gestion de portefeuille agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). Préconisé pour un investissement sur le long terme, l'OPCI gère un patrimoine majoritairement investi en immobilier tertiaire (bureaux, commerce, locaux d'activité….) et distribue les revenus et plus-values de ce patrimoine aux porteurs de parts.
Produit patrimonial par excellence, l'OPCI offre à l'épargnant une alternative séduisante à un investissement immobilier en direct et le libère de toutes les contraintes liées à ce type d'investissement.
C'est en effet la société de gestion, composée de professionnels du secteur, qui gère et développe l'OPCI. Le tout, en bénéficiant des avantages spécifiques de l'immobilier.
En outre, en choisissant un OPCI de type SPPICAV, l'investisseur (appelé actionnaire) bénéficie de la fiscalité des valeurs mobilières sur les revenus et sur les plus-values qu'il perçoit selon sa propre situation fiscale.

La SPPICAV, source d'opportunité
La SPPICAV (Société à Prépondérance Immobilière à Capital Variable) est un OPCI qui se distingue de son alter ego, le FPI, par sa forme juridique spécifique et sa fiscalité proche de celle des OPCVM.
La SPPICAV a pour objectif de se constituer un patrimoine majoritairement immobilier et d'investir également, lorsque cela correspond à ses orientations, dans des valeurs mobilières (de type actions, obligations, OPCVM,…) en respectant les normes imposées par ses statuts et par la loi.
Les revenus et plus-values issus de la gestion de l'ensemble de ces actifs (immobiliers et mobiliers) sont distribués aux actionnaires à hauteur du nombre de parts souscrites conformément à la réglementation en vigueur.
En 2009, ces revenus sont soumis à un abattement de 40 % et à un abattement annuel de 1 525 € (3 050 € pour un couple) pour l'ensemble des revenus de valeurs mobilières en deça desquels il n'y a pas d'imposition due.

L'actif d'une SPPICAV, un éventail de possibilités
L'actif d'une SPPICAV est divisé en trois poches distinctes :
- Poche « actifs immobiliers ». Elle doit représenter entre 60 % et 90 % de l'actif de l'OPCI.
L'actif d'une SPPICAV doit en effet comprendre au moins 51 % d'immeubles physiques ou de parts de sociétés à prépondérance immobilières non cotées (SCI, SCPI…). Le reste de la poche immobilière est alors constitué d'actions de sociétés foncières cotées.
- Poche « actifs non immobiliers ». Elle doit représenter entre 0 % et 30 % de l'actif de la SPPICAV.
Il peut s'agir d'actions, d'obligations ou de parts d'OPCVM de droits français et étrangers.
Investir sur des actifs non immobiliers permet à la SPPICAV de bénéficier des performances de marchés autres que ceux de l'immobilier et d'optimiser le couple rendement/risque en raison de la décorrélation des marchés immobiliers des autres marchés financiers.
- Poche « actifs liquides ». Elle doit représenter entre 10 % et 40 % de l'actif de la SPPICAV. Il peut s'agir de dépôts, de liquidités ou d'instruments financiers à caractère « liquide ». Ce type d'investissements permet à l'OPCI de conserver une somme d'argent disponible et ainsi améliorer les demandes de rachat des actionnaires qui auraient besoin de céder leurs parts.