Retour à l'accueil

La Française renforce sa politique d'exclusions




Le groupe La Française a une vision positive de l’entreprise et sa philosophie d’investissement repose sur l’analyse des trajectoires des stratégies mises en place par ces structures. Cependant, à l’aune des crises et des défis auxquels notre vivre ensemble fait face, nous ne pouvons plus faire l’économie de certaines exclusions.

Cependant, à l’aune des crises et des défis auxquels notre vivre ensemble fait face, nous ne pouvons plus faire l’économie de certaines exclusions. Des technologies bien spécifiques portent en elles des conséquences négatives qui s’étendent sur trop d’années pour les laisser perdurer ou même laisser le temps de la transition. C’est pourquoi nous avons mis en place une politique d’exclusion sur la base des principes décrits ci-dessous.
Le groupe La Française met en œuvre deux types d’exclusions :

Les exclusions que nous qualifions de normatives : elles correspondent à des éléments partagéset ayant acquis une dimension universelle, parfois même réglementaire dans certains pays. C’est par exemple le cas des armements controversés dont l’exclusion repose en général sur des  conventions signées par de nombreux pays dont la France comme la Convention d’Ottawa sur les mines anti-personnelles et celle d’Oslo sur les armes à sous-munition. La Française exclut donc les armes controversées de l’ensemble de ses activités.

Le Groupe a également décidé de mettre en place des exclusions d’intérêt général. Ces exclusions concernent des produits qui, s’ils sont du ressort de la liberté individuelle, nuisent néanmoins à l’intérêt général en raison de leurs effets négatifs sur la santé et/ou l’environnement.

Il s’agit de l’exclusion du tabac qui relève de la santé publique. A ce titre le Pacte Mondial(1) (Global Compact) des Nations-Unies a exclu la possibilité pour les producteurs de tabac d’être signataires du Pacte Mondial tout comme cela avait été fait initialement pour les entreprises produisant ou vendant des mines anti-personnelles ou des armes à sous-munition(2). Cette décision a été prise en 2017 à la suite de plusieurs rapports de l’OMS(3) démontrant les impacts en termes de mortalité et de santé publique de la consommation de tabac dont le "Global Tobacco Epidemic report, 2017".

Il en est de même pour le charbon qui relève tout à la fois de la lutte contre le changement climatique et de la santé publique. Le charbon est une source d’énergie peu couteuse mais qui est de loin la plus polluante des sources d’énergie en termes d’émission de CO2 par kWh produit(4). Dans le cas du charbon, l’exclusion est particulièrement nécessaire, car la construction de nouvelles centrales électriques alimentées au charbon dont la durée de vie moyenne est de 40 ans entrainerait des émissions bloquées de CO2 (locked-in emissions) à un horizon 2060 à un moment où le monde devra déjà être neutre en émissions carbone nettes. S’il est donc impératif de réduire la consommation de charbon, il est urgent de ne pas soutenir des investissements qui figeraient des émissions de CO2 pour des dizaines d’années à venir.

Certaines exclusions nous semblent devoir s’appliquer au niveau du Groupe et de l’ensemble de ses métiers : valeurs mobilières, immobilier, private equity et financement de l’économie réelle. Ainsi,

- Le Groupe renforce sa politique d’exclusion des armements controversés soit désormais :
• les mines anti-personnelles,
• les armes à sous-munition,
• les armes biologiques et chimiques,
• le phosphore blanc,
• et l’uranium appauvri.

- Le Groupe s’engage à exclure les principaux acteurs liés au charbon thermique et à en sortir totalement (sortie totale d’ici à 2040) mais progressivement dans la logique d’accompagnement qui est la sienne.

(1) www.globalcompact-france.org
(2) www.unglobalcompact.org/participation/join/who-should-join
(3) OMS : organisation mondiale de la santé ; www.who.int/tobacco/global_report/2017/executive-summary/en/
(4) www.rte-france.com/eco2mix/les-emissions-de-co2-par-kwh-produit-en-france



politique d'exclusions de La Française