Retour à l'accueil

Le taux des obligations américaines à 5 ans se situe à 2,44%, niveau le plus élevé depuis 7 ans


https://www.la-francaise.com/fileadmin/images/Actualites/2016/EssentielMarches.jpg


Les marchés financiers étaient fermés le lundi 15 janvier aux États-Unis pour cause de "Martin Luther King day". La semaine dernière ne restera pas dans les annales.

Les tendances en place restent toutefois les mêmes :

  • Légère tension sur les taux américains (+6bps) et rien à signaler sur les taux Euro ;
    • Nous sommes à 2,44% sur les taux américains à 5 ans, niveau inconnu depuis 7 ans. Le marché prévoit aujourd’hui plus de 3 hausses de taux aux États-Unis pour l’année 2018 dont 2 hausses avec plus de 60% de probabilité pour le mois de juin 2018. Cela ne laisse que peu de marge d’erreur en cas de surprise. De quelles surprises peut-il s’agir ?
    • Une croissance plus faible qu’attendu au T1, ce qui arrive régulièrement aux États-Unis (pour des raisons climatiques souvent), raison pour laquelle on assiste fréquemment à une tension obligataire au T4 / T1 pour revenir ensuite ;
    • Un retournement du pétrole : le prix du baril a franchi les 70$ pour la 1ère fois depuis 2015 pour des raisons qui sont parfois conjoncturelles. Cela pourrait se retourner, surtout avec un marché très acheteur de pétrole.
  • Hausse des marchés actions, +1% environ la semaine dernière.

Côté macroéconomie, pas énormément de chiffres à commenter :

  • La plupart des chiffres viennent de Chine : une croissance au-dessus des attentes sur le T4 à 6,8%, des ventes au détail très légèrement en dessous mais toujours autour de 10% sur 12 mois et une production industrielle légèrement au-dessus. Bref, rien à signaler, tout va bien ;
  • Production industrielle américaine très au-dessus des attentes mais chiffre révisé à la baisse sur le mois précédent. Au total, c’est légèrement positif ;
  • Mauvais chiffres immobiliers aux États-Unis avec les mises en chantier très décevantes ;
  • Et enfin, hausse de taux au Canada, comme prévu par le marché.

Dernier point, la saison des résultats est lancée aux États-Unis et pour le moment, c’est tout bon !

 

En savoir plus sur :

Les informations ci-dessus ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel de la société de gestion. Ces appréciations sont susceptibles d’évoluer sans préavis dans les limites du prospectus qui seul fait foi. Le Groupe La Française ne saurait être tenu responsable, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de la présente publication ou des informations qu’elle contient. La présente publication ne peut être reproduite, totalement ou partiellement, diffusée ou distribuée à des tiers, sans l’autorisation écrite préalable du Groupe La Française.  
 
La Française Allocation est un OPCVM de droit français relevant de la directive 2009/65/CE. Le fonds a été agréé par l’AMF le 15 juillet 2003 et lancé le 31 juillet 2003. La stratégie a changé à partir du 19 juillet 2012. Société de gestion : La Française Asset Management – Paris – Agrément AMF GP97076 le 1er juillet 1997.

Coordonnées internet des autorités de tutelle : Autorité des Marchés Financiers (AMF) www.amf-france.org.